Le Défi Everest et la sécurité dans la côte

Nous sommes des adeptes de la marche dans la côte-St-Pierre, plus nous sommes nombreux, plus les risques d'accident augmentent au coin Laval - St-Pierre. Nous partageons l'espace avec les automobilistes qui en grand nombre sortent et entrent par la rue Laval. La courtoisie est de rigueur d'autant plus que nous jouons dans les habitudes des automobilistes.

La sécurité routière relève de chacun des utilisateurs et les piétons ne bénéficient pas d'un couloir de protection, ils doivent donc s'assurer qu'ils peuvent croiser la rue Laval en toute sécurité. Il faut donc regarder de chaque côté et nous assurer d'être vus avant de nous aventurer dans le passage.

Quand sur Laval aucune voiture n'est en attente pour accéder à la rue St-Pierre et qu'aucune voiture sur St-Pierre n'indique l'intention d'entrer sur Laval, alors, nous pouvons traverser en toute sécurité.

Quand des voitures circulent sur St-Pierre, même s'il y des automobilistes qui attendent sur Laval pour emprunter St-Pierre, nous pouvons traverser en faisant vite. Dès que la circulation sur St-Pierre est dégagée nous devons permettre aux voitures d'emprunter St-Pierre.

Quand des enfants accompagnent leurs parents lors des pratiques dans la Côte, les parents doivent assurer la sécurité de leurs enfants. Lors des pratiques collectives le mardi soir, les chiens même en laisse présentent des risques additionnels de blessure. La noirceur venue, des vêtements fluorescents sont nécessaires pour être vu.

La marche sur des parcours à dénivelé important est un exercice exceptionnel car il ne présente que peu de risques de blessure. Mais le baladeur, le téléphone intelligent et les gadgets qui accaparent notre attention ne sont pas recommandés.

Nous regardons avec les services municipaux des avenues pour diminuer les risques d'accident dans la Côte-St-Pierre. Il est impossible de placer un brigadier à la rue Laval pour une question d'assurance. La sécurité est donc l'affaire de tous et chacun.

Le Comité organisateur du Défi Everest.