Nouvelles

Pour un Défi Everest Premier Tech plus inclusif

Publié le 22 juin 2018
Par Isabelle Gallard

Rivière-du-Loup, le 25 juin 2018 –L’organisation du Défi Everest va encore plus loin promouvoir l’activité physique et les saines habitudes de vie et rendre l’événement le plus inclusif possible. Elle s’associe au Centre d’éducation aux Adultes pour permettre à un groupe d’adulte ayant des limitations physiques et intellectuelles de participer au Défi Everest Premier Tech le 23 septembre prochain.

Équipe Centre d'éducation des adultes-IS

Le projet pilote est né dans la tête de Lyne Bélanger, enseignante en intégration sociale, pour qui gravir la côte représentait un défi physique important. Après une première participation en équipe en 2016, elle se lance dans un Macadam Ultra en 2017 pour réussir à compléter 65 montées : un exploit pour elle. Sa fierté lui a donné envie de partager son expérience avec ses élèves qu’elle a emmenés pour une première fois dans la côte Saint-Pierre en mars dernier. Au fil des semaines et des pratiques, leurs capacités physiques mais aussi d’autonomies se sont grandement améliorées et leurs yeux pétillent de fierté. Avec sa collègue Véronique Béliveau, Lyne a donc contacté le Défi Everest pour que ce groupe d’adultes puissent former une équipe en adaptant les conditions de leur participation.

Ayant à cœur la démocratisation de l’événement, le comité organisateur du Défi Everest Premier Tech a donc créé, avec enthousiasme, un projet pilote qui permet à cette équipe de 11 adultes d’être accompagnés de bénévoles pour réaliser leurs montées et de ne pas faire de levée de fonds. Celle-ci serait en effet un immense défi puisque ces personnes vivent avec une autonomie réduite, des difficultés adaptatives ou des limitations intellectuelles. « Donner au suivant c’est aussi lui permettre de participer à des activités autrement inaccessibles », souligne Yvan L’Heureux co-créateur du Défi Everest Premier Tech. Le comité organisateur est donc très heureux de participer à leur intégration sociale autant qu’à leur dépassement personnel.

En attendant le grand jour, le groupe d’élèves s’entraîne régulièrement à Rivière-du-Loup avec leurs accompagnateurs. Chaque pratique est pour eux un défi mais aussi une grande source de fierté. Nous les encourageons de tout cœur dans leurs efforts !

 

Une vague de générosité pour 23 organismes du Kamouraska

Publié le 18 octobre 2019
Par Cathy Gagnon
De gauche à droite, Jean-François Dionne, Régis Malenfant, Isabelle Carrier,...

Publicité des dons de Rivière-du-Loup parue dans l'Info Dimanche du 16 octobre 2019

Publié le 18 octobre 2019
Par Cathy Gagnon

Publicité des dons de Témiscouata-sur-le-Lac parue dans l'Info Dimanche du 16 octobre 2019

Publié le 18 octobre 2019
Par Cathy Gagnon

Une vague de générosité pour 39 organismes de la région louperivoise!

Publié le 16 octobre 2019
Par Cathy Gagnon
M. Régis Malenfant et Mme Johanne Lafrance, membre du conseil d’administration du...