Important - Consignes d'hygiène et recommandations reliées au coronavirus : Prudence et distanciation

Nouvelles

Le Défi Everest sort du Québec et vivra une première édition à Edmundston

Publié le 5 février 2020
Par Martine Bernier

Edmundston

Edmundston, le 5 février 2020. – L’organisation du Défi Everest est fière d’annoncer que le Défi prend une fois de plus de l’expansion en 2020, alors qu’une 6e ville s’ajoute à son réseau. Edmundston devient ainsi la première ville hors Québec à recevoir une édition du Défi Everest. L’événement se déroulera le 10 octobre prochain dans la côte du boulevard Hébert.

« Encore cette année, nous réalisons un rêve. Pour notre organisation, il s’agit d’un pas de géant de voir que des villes ailleurs au Canada s’intéressent à notre modèle. Je tiens à souligner le travail et tous les efforts de notre équipe qui ont rendu possible la mise sur pied de ce 6e Défi. En 2019, les représentants de la vile d’Edmundston ce sont déplacés à Rivière-du-Loup pour vivre l’expérience du Défi Everest. Je suis donc d’autant plus reconnaissant de voir que l’expérience fut appréciée au point de vouloir l’implanter pour une première édition l’année suivante » mentionne Yvan L’Heureux, fondateur du Défi Everest. « Lors des 7 premières éditions, ce sont plus de 1,2 millions $ qui ont été amassés et remis à plus de 400 organismes. En 2020, Edmundston pourra bénéficier de cet élan de générosité » complète M. L’Heureux.

« Quelle fierté de recevoir le Défi Everest pour une première édition à Edmundston! Cet événement d’envergure s’inscrit parfaitement dans notre programme d’avenir et dans l’élan qui nous propulse à devenir LA destination plein-air familiale par excellence en Atlantique. En plus d’être mobilisateur et de promouvoir de saines habitudes de vie, ce projet contribue au dynamisme d'un milieu déjà très actif! » affirme Monsieur Cyrille Simard, maire d’Edmundston.

Pour cette première édition, l’organisation pourra compter sur un comité organisateur local dynamique mené par Pierre-Henri Marquis et composé d’Élaine Roussel, Yves Levesque, Kimberly Hanot, Carole Fournier, Michèle Ouellette, Suzanne Caron, Mireille Pelletier, Sara Bernier, Denise Landry Nadeau, Jean-François Gagnon de même que Marie-Claude Lefebvre. Le comité sera appuyé de près par le conseil d’administration et la permanence du Défi Everest afin d’assurer la formation, le transfert d’expertise et, par conséquent, le succès de l’événement.

Un Défi en trois temps

La mission du Défi Everest est double : « offrir à une communauté de mettre en valeur le dépassement de soi par l'activité physique et le support à autrui par un acte de collaboration ». Le Défi se réalise concrètement en trois temps :

  1. Les pratiques dans la côte se dérouleront un soir par semaine dès l’arrivée des beaux jours, et ce, jusqu’à l’événement. Les pratiques se veulent mobilisatrices. Elles servent aux participants à se préparer à l’événement, mais sont également ouvertes à toute la population.

  2. Les grimpeurs urbains sont invités à former leur équipe, composée de 5 à 20 personnes, pour participer à la journée du Défi Everest. Chaque équipe doit organiser une levée de fonds d’un minimum de 100 $ par participant et est libre de choisir l’organisme auquel 100 % des dons amassés seront remis. Le don orienté rend le Défi Everest unique en soi.

  3. Le point central de l’action est l’organisation d’une journée Défi Everest, la « journée D ». Les mois de pratique et d’entraînement culminent par la journée du Défi Everest, qui réunit des centaines de grimpeurs gravissant l’équivalent des 8 848 mètres du mont Everest. À Edmundston, les participants devront réaliser 300 montées du boulevard Hébert, ce qui représente une moyenne de 15 montées par participants pour une équipe de 20 personnes. Les grimpeurs peuvent se répartir le nombre de montées en fonction des capacités physiques de chacun. Ce qui fait le succès du Défi Everest c’est notamment son accessibilité.

Partenaires recherchés

Pour assurer le bon déroulement de l’activité, le Défi Everest demandera évidemment la collaboration du milieu. La contribution financière des entreprises permet à l’organisation du Défi Everest d’assurer tous les frais de logistique entourant l’événement et d’améliorer l’expérience des participants. C’est également ce qui permet à l’organisation de remettre l’entièreté des sommes amassées par les équipes aux organismes qu’elles ont choisis.

S’associer au Défi Everest, c’est promouvoir les saines habitudes de vie, contribuer à la mobilisation et au dynamisme du milieu et sensibiliser les prochaines générations. Pour en savoir davantage sur les options qui s’offrent aux entreprises, visitez la section « Partenaires » du www.defieverest.com.

Les inscriptions sont ouvertes

Les inscriptions sont officiellement ouvertes. Il est possible de s’inscrire dès maintenant ce qui permettra aux participants de débuter leur collecte de fonds plus tôt et ainsi augmenter leurs chances d’atteindre, voire de surpasser leurs objectifs.

Il en va de même pour les organismes du milieu. Votre OSBL désire obtenir quelques revenus supplémentaires pour améliorer vos services ou développer de nouveaux projets? Visitez le site web du Défi Everest pour en connaître davantage sur les conditions d’admissibilité. 23

Le Défi Everest présente « Le Mois de l’Everest Catherine Thériault »

Publié le 9 juin 2020
Par Martine Bernier
Rivière-du-Loup, 10 juin 2020. – Le Défi Everest tient à informer la...

Le Défi Everest sort du Québec et vivra une première édition à Edmundston

Publié le 5 février 2020
Par Martine Bernier
Edmundston, le 5 février 2020. – L’organisation du Défi Everest est...

Le Défi Everest sera de retour à Rimouski en 2020

Publié le 30 janvier 2020
Par Martine Bernier
Le Défi Everest sera de retour à Rimouski en 2020 Rimouski, le 30 janvier 2020....

Le Défi Everest poursuit son expansion et recherche de nouveaux partenaires

Publié le 8 janvier 2020
Par Martine Bernier
  Rivière-du-Loup, le 8 janvier 2020. – En ce début de nouvelle...